News 2021

De grands projets

Une fois autour du monde – Update

30.06.2022

L'aventure a commencé !
Avec un certain retard, Johannes Li a quitté son port d'attache aux Pays-Bas et a navigué le long de la côte belge. Il traverse actuellement la Manche en longeant la côte française. Son retour d'expérience sur notre chaîne d'ancrage Duplex : "Jeu facile, même en eau salée !"

 

02.05.2022

Johannes Li, né à Erfurt en 2003, veut être le plus jeune Allemand à faire le tour du monde en solitaire.
Il a découvert son amour de l'eau et de la voile à l'âge de 11 ans à Grömitz, lors de vacances organisées par le foyer pour enfants où il a grandi. C'est là qu'il a commencé à faire de la planche à voile et ses premiers essais de voile. "À l'époque déjà, je voulais faire le tour du monde à la voile avec un optimiste", nous révèle-t-il dans l'interview. À l'âge de 12 ans, il a déjà acquis sa licence internationale de planche à voile.

 

Après avoir quitté l'école, il a effectué un apprentissage d'électronicien dans le domaine de l'énergie et de la technique du bâtiment. Après l'avoir terminé avec succès à la fin de l'année 2020, son parcours professionnel l'a également conduit vers la mer. Il a rejoint le secteur de la navigation professionnelle au début de l'année 2021. Dans un premier temps, il a servi comme apprenti marin sur le "Loth Lorien", un voilier de mer battant pavillon néerlandais. Sa passion et son engagement pour la navigation se sont rapidement répandus, si bien qu'au fil du temps, il a été embauché comme matelot principal sur le "Braune Flotte" à Harlingen.

 

En 2022, Johannes Li veut réaliser son rêve et faire le tour du monde sur son propre bateau. PARVA NAVIS, qui signifie "petit navire" en latin, est le nom du quillard anglais en PRV. "Il mesure 32 pieds de long, 2,8 mètres de large et est considéré comme indestructible", dit-il en décrivant sa maison pour le prochain voyage. Cet électricien de formation prend en main la plupart des travaux sur le navire. "Si je confie ma vie au navire, je veux aussi tout faire moi-même".

 

Au moins 21 600 milles nautiques, les changements météorologiques, la politique, les virus et d'autres circonstances rendent impossible une planification à cent pour cent, mais les dates clés sont fixées :

 

Le voyage débutera à Harlingen (NL) à la mi-mai. De là, Johannes Li traversera la Manche, puis le golfe de Gascogne jusqu'aux îles Canaries. Il poursuivra sa route vers le sud de l'Atlantique, en contournant le Cap-Vert. À l'ouest de l'Afrique, il naviguera jusqu'au Cap de Bonne Espérance. Une fois ce cap franchi, une longue période sans terre en vue l'attend. En traversant l'océan Indien, il met le cap sur l'Australie pour passer le détroit de Torres au-dessus du continent. Après cela, il veut traverser le Pacifique Sud. Au-dessus de la Nouvelle-Zélande, les voiles sont réglées pour l'Amérique du Sud. Le Cap Horn est le prochain point de virage, d'où il se dirigera à nouveau vers le nord sur l'Atlantique et vers la maison.

 

Le PARVA NAVIS est la maison de Johannes pour la prochaine circumnavigation.

 

Photos dans l'ordre :

 

1. Johannes Li, 18 ans, a de grands projets.

 

2. L'ancre en acier inoxydable et la chaîne duplex devraient lui assurer une prise sûre où qu'il aille.

 

3. Une boîte Marinetech remplie de trésors en acier inoxydable fait également le tour du monde avec lui.

autres nouveautés